News

Ouverture Tricotin Beaussais Sur Mer

Après s’être implanté sur la commune de Cancale, Le Lieu d’Accueil Enfant Parent « Tricotin » a choisi de poursuivre son Itiné’Rance vers la commune de Beaussais sur Mer.
Au sein de la Salle des Mille Club tous les mercredis matins de 08h45 à 12h10 vos accueillantes vous propose un espace de détente, idéal pour les petits plaisirs partagés.

Education aux médias

Être parent à l’ère où les médias évoluent, et notamment ceux du numérique, amène les acteurs
parentalité à mettre en garde les familles et les enfants sur leur utilisation et les contenus.
Apprendre aux enfants à s’informer, les conseiller sur l’usage des réseaux sociaux, les protéger
des images violentes et impliquer les parents contribueront à prévenir certaines formes
de comportements inappropriés vis-à-vis de la société. L’approche éducative est fondée
sur la nécessité d’accompagner des enfants et des parents à devenir critiques et responsables,
capables d’apprécier la richesse des médias, tout en percevant ses dangers potentiels
avec justesse.

Parentem_n°68

Semaine de la Petite Enfance

Pour la première année le Lieu d’Accueil Enfant Parent Tricotin participe à la semaine nationale de la petite enfance sur le thème « Tout Bouge ».

Du 12 au 18 Mars 2018, toutes structures accueillants des jeunes enfants ouvrent ses portes et invite parents, professionnels et enfants à la rencontre et à l’échange le temps d’une journée.

 

Sous formes de portes ouvertes,  les professionnels de la petite enfance vous invite à un moment de partage à travers des « kits pédagogiques » spécialement conçus pour les touts petits. Vous pouvez les retrouver sur le site internet : La Grande Semaine de la Petite Enfance 

 

Découverte Sensorielle

Née d’une volonté des familles et en partenariat avec la Résidence du Mascaret, l’Association Tricotin organise des « sorties familles » originales basée sur la découverte sensorielle.
Située dans la commune de Cherrueix, le Mascaret est une  résidence pour adultes en situation de handicap qui accueille et accompagne les résidents dans leur vie quotidienne.  En collaboration avec le Directeur Mr Carpentier,  Tricotin bénéficie d’un accès à deux espaces dédiés au bien-être : la salle Snoezelen et la balnéothérapie.

Comment se déroule une matinée ? 

L’accueil des famille se fait dans une salle aménagée par  le  LAEP Tricotin mise à disposition par le Mascaret. C’est un temps où l’on prend le temps d’être ensemble autour d’une boisson chaude. Accompagnée d’une accueillante, un petit groupe constitué de deux enfants et de leur parent profite de l’espace sensoriel dans le respect du cadre et de la philosophie Snoezelen.
Il s’agit pour l’enfant d’expérimenter ses différents sens à travers la manipulation du matériel sensoriel et pour le parent,de profiter d’un moment de détente, de bien-être avec son enfant.  En tête à tête, les deux interagissent librement et partagent un moment privilégié.

Les conditions d’accès à ses sorties familles: 

Dans le but de préserver la politique du LAEP Tricotin, la sortie famille au Mascaret est gratuite. Néanmoins, pour des raisons d’assurance, il est proposer aux familles l’adhésion annuelle à l’association afin de soutenir les actions et de pouvoir diversifier les activités initiées par les familles.
Si vous souhaitez profiter vous aussi de cette expérience voici les prochaines dates,
Samedi 21 Avril 2018- 7 Juillet 2018- 20 Octobre 2018 et  22 Décembre 2018.

Vous pouvez retrouver ces événements sur notre page Facebook « Association Tricotin« .

Nous vous rappelons que pour des raisons organisationnelles, toutes familles intéressées par ces séances doit prendre contact avec les accueillantes par le biais de la page Facebook ou par téléphone, le nombre de place étant limitée afin que chacun puisse prendre le temps de se détendre.

Mon frère, ma sœur est différente

La question du handicap dans les familles peut être délicate à aborder notamment dans  celles où un enfant est concerné par le handicap et non le frère/la soeur.
C’est dans l’objectif de lever les tabous et de pouvoir s’exprimer librement sur la notion de différence au sein des fratries que l’association Merlinpinpin propose de créer un groupe de parole destinée aux frères et sœurs d’enfant en situation de handicap.

Amitiés enfantines

Amis, copains, copines, large cercle ou comité restreint : l’amitié se conjugue au pluriel.
Pas parce qu’il est nécessaire d’être au moins deux – cela va de soi – mais parce que,
quel que soit le nombre de personnes en jeu dans ces relations (duo, trio, petit groupe, bande),
l’amitié peut prendre forme de façon très différente, y compris pour un même individu.
Au point qu’il semble intéressant d’en observer la complémentarité et de parler des amitiés.
Parfois confinées dans des cercles hermétiques, d’autres fois tissées entre elles, les amitiés
naissent, se réalisent et évoluent dans les différents univers que fréquente l’enfant : à l’école
en premier lieu mais aussi dans le cadre des activités culturelles ou sportives, du côté
des enfants des amis de la famille, du voisinage des grands-parents… A elles, s’ajoutent
ces amitiés fugaces qui se créent sur les lieux de vacances, changent de séjour en séjour,
ou se perpétuent jusqu’à l’été suivant. Les enfants sont généralement prompts à se faire
des copains partout où ils passent. Pas toujours avec l’approbation de leurs parents.
Ces premiers moments vers les autres marquent une évolution importante et nécessaire
chez l’enfant. S’il en a intuitivement conscience, le parent désapprouve parfois certaines
relations que son enfant entretient avec des copains qu’il n’a pas lui-même choisis. Mettre
son grain de sel ou laisser faire ? C’est la question essentielle et centrale de ce numéro
de Parentem : quelle position pour le parent dans les amitiés de son enfant ?

Continue reading « Amitiés enfantines »

Tricotin à Chateauneuf d’Ille et Vilaine

Une action associative en faveur de la Parentalité et de la Différence
Ouvert à toutes les familles

Le Lieu d’Accueil Enfants Parents c’est quoi ?

Le LAEP s’inspire des « Maisons Vertes » de Françoise Dolto.
Ce n’est pas un lieu de garde, ni un lieu éducatif ou thérapeutique.
C’est un lieu ouvert, neutre, adapté pour des petits plaisirs partagés.
Le parent est présent en permanence avec son enfant dans un espace convivial, de parole, de rencontre et d’échanges.

« Tricotin » comment ça marche ?

Le LAEP est avant tout un lieu d’écoute et d’accompagnement à la fonction parentale, en toute confidentialité pour les parents, futurs parents ou grands parents.
Ils peuvent s’y retrouvent pour souffler, passer un moment privilégier avec les enfants hors du quotidien, rompre l’isolement, créer des liens, partager leurs interrogations avec d’autres parents et professionnelles, se nourrir d’expériences…
Un lieu d’éveil, de socialisation et de séparation en douceur pour les enfants, accueillis comme ils sont, sans attentes, en autonomie.
Libre, anonyme, gratuit et sans inscription.
On y vient quand on veut au rythme des besoins.

 La spécificité de « Tricotin » :

L’accueil des enfants jusqu’à 6 ans y compris pendant les vacances scolaires.

L’itinérance sur les zones rurales, pour un maillage de service au plus près des familles et en fonction de leurs besoins.

L’inclusion, un lieu du possible pour tous en favorisant la mixité des rencontres entre enfants valides et enfants porteurs de handicaps et/ou maladies chroniques et de leurs familles.

 Un lieu professionnalisé et agréé par la CAF :

Deux Accueillantes professionnelles de l’enfance, Maryse et Eloïse vous accompagnent, une matinée par semaine à Châteauneuf le vendredi matin de 8h45 à 12h10 au SESSAD « les Rivières » (derrière la Maison Médicale) et à Cancale le samedi matin au Centre Socio Culturel.

Partenaires :

L’association ArRoc’h, Allo Parlons d’Enfants, l’association « Merlinpinpin »,
Le Territoire,
La Caisse d’allocations familiales d’Ille et Vilaine,
Le Réseau d’Ecoute et d’Appui à la Parentalité 35.

Jouer c’est du sérieux !

Fin mai, a eu lieu la journée internationale du jeu. L’objectif de cette manifestation est de « faire reconnaître l’activité ludique comme un outil d’apprentissage et de transmission du savoir », au-delà de la source de plaisir qu’elle constitue.

Plusieurs auteurs se sont intéressés de très près au jeu (Winnicott, Epstein, Filliozat, Piaget…) pour le définir, le classifier, le conceptualiser, comprendre ses effets. Ces recherches en sciences de l’éducation et en développement humain inscrivent le jeu comme une pratique essentielle dans le développement de l’enfant. C’est à travers lui que le jeune enfant développe ses compétences, accroît sa dextérité et la compréhension de son environnement. Au-delà des capacités techniques, ce sont aussi tous les aspects émotionnels, cognitifs et sociaux qui sont mobilisés grâce au jeu.

Continue reading « Jouer c’est du sérieux ! »