News

Jouer c’est du sérieux !

Fin mai, a eu lieu la journée internationale du jeu. L’objectif de cette manifestation est de « faire reconnaître l’activité ludique comme un outil d’apprentissage et de transmission du savoir », au-delà de la source de plaisir qu’elle constitue.

Plusieurs auteurs se sont intéressés de très près au jeu (Winnicott, Epstein, Filliozat, Piaget…) pour le définir, le classifier, le conceptualiser, comprendre ses effets. Ces recherches en sciences de l’éducation et en développement humain inscrivent le jeu comme une pratique essentielle dans le développement de l’enfant. C’est à travers lui que le jeune enfant développe ses compétences, accroît sa dextérité et la compréhension de son environnement. Au-delà des capacités techniques, ce sont aussi tous les aspects émotionnels, cognitifs et sociaux qui sont mobilisés grâce au jeu.

Continue reading « Jouer c’est du sérieux ! »

Ouverture Cancale 1er Avril

Tricotin offrira un rendez-vous hebdomadaire
Publié le 17/03/2017
Camille Gélin, la présidente de Tricotin et Maryse Poirier, la pilote et la technicienne du projet d’ouverture d’un lieu ouvert pour les familles, en partenariat avec la municipalité.

L’association Tricotin a été créée en février 2016 pour finaliser le projet de Maryse Poirier, avec l’appui de Camille Gélin devenue sa présidente.

Éducatrice de jeunes enfants, l’idée est venue à Maryse Poirier, par l’observation en structures d’accueil, du besoin des parents à être écoutés et accompagnés. À partir d’expériences en crèche et en espace jeux, enfants, parents et assistantes maternelles ; sa réflexion permet un Lieu d’accueil enfant parent, (LAEP), à compter du 1er avril 2017. 
Au centre socioculturel de Cancale, l’association accueillera les familles et enfants de 0 à 6 ans, le samedi, de 8 h 45 à 12 h 10 dans un endroit neutre, gratuit et libre. Le côté innovant est « l’itiné’Rance » pour aller vers les familles avec la notion de mixité. Un maillage sur le territoire propose une offre de services équilibrée dans les zones rurales. Il faut valoriser le fait que c’est ouvert à tous, parents, grands-parents ou futurs parents.

« Coporteuse du projet, je suis la porte-parole auprès du réseau et des familles. Mon fils de 2 ans est accompagné par Maryse trois demi-journées par semaine ; ce qui me permet la reprise de mon activité », a confié Camille, maman d’un enfant polyhandicapé.

L’innovation est dans la structure au matériel mobile

« Maman de trois enfants, je me suis retrouvée en difficulté, en position d’isolement d’une mère célibataire et j’ai fais un burn-out parental. Comment et où organiser un lieu de rencontres pour des familles en demande ? Durant trois ans, mon travail a été un questionnement sur la parentalité. Une réflexion à la fois personnelle et professionnelle pour me dire que peut-on mettre en place ? », a indiqué Maryse, la porteuse du projet.
Puis la rencontre de l’association Merlinpinpin à Rennes qui est un lieu d’accueil enfant – parent mixte, entre enfants valides et porteurs de handicap. « Je cherchais un cadre pour le projet et celui-ci correspondait à cette demande des parents. Toute une histoire de rencontres pour arriver à créer Tricotin et à être au coeur des problématiques d’isolement des familles, en particulier celles fragilisées par le handicap ou la maladie des enfants. La mixité est une richesse pour tous », a-t-elle poursuivi.

Contact. 06 75 33 48 72.