Le risque d’épuisement parental est réel et les parents sont de bons candidats au burnout.

Dans les publicités et les articles grand public, la parentalité est généralement associée à la joie et il existe des non dits qui entourent la période du post-partum (certaines femmes enceintes ne savent pas qu’elles saigneront pendant des semaines (et de façon parfois très abondante) et que les contractions de l’utérus perdureront après l’accouchement). Les jeunes Lire la suite